En effet, selon la grille communale de densité, le poids démographique relatif de la ruralité en France métropolitaine (35,4%) s’avère du même ordre de grandeur que celui des territoires incontestablement urbains (35,6%) les autres territoires (29%) étant de densité intermédiaire et non considérés comme urbains dans le commentaire de l’étude d’Eurostat. En outre, avant 2010, le concept d’aire urbaine distinguait en France « l’espace à dominante urbaine » et « l’espace à dominante rurale ». Cette tautologie est quasiment celle que propose l’Insee dans la définition figurant sur son site web en écrivant : « une commune rurale est une commune n’appartenant pas à une unité urbaine ». … Une ruralité questionnée En France, le milieu rural est défini en creux : est ual ce ui n’est pas ubain. En effet, selon ces zonages, le poids démographique relatif de la population rurale a fortement diminué pa… (1) Rappelons que le recensement de 2014 est le résultat de données collectées sur cinq années de 2012 à 2016. POPULATION & AVENIR - La revue des populations et des territoires n°731 - Janvier-Février 2017. Et cette même année 1968, la population rurale comptait 14,7 millions d’habitants, soit un chiffre légèrement supérieur à celui de 2014. Géographie | 0 | EDITORIAL par Gérard-François DUMONT UN PROGRAMME POUR DES TERRITOIRES FRANÇAIS INNOVANTS L’auteur propose une « politique pertinente d’aménagement du territoire » … La ruralité, c’est ce qui n’est pas urbain. Ne pourrait-on penser qu’un marcheur commence à avoir l’impression qu’il s’éloigne lorsqu’il marche plus de cinq minutes, par courant donc au moins 334 mètres ? Il signifie en effet que les habitants de territoires définis comme « unités urbaines » et ayant 2 500, 3 000 ou 3 500 habitants se considèrent comme des urbains. Laissez la nature et les ruraux en paix, sans détonations, sans souffrances animales et stop au lobby honteux de Willy Schraen et de Thierry Coste, malheureusement soutenus pars des politiques achetés !!! Cela revient à ne pas définir la ruralité, mais seulement l’urbain, la ruralité n’étant qu’un solde. En conséquence, la population rurale (22,7 millions) est également du même ordre de grandeur que la population des villes (22,9 millions), la population des territoires à densité intermédiaire étant de 18,7 millions. France Service au cœur de la ruralité. sont endogènes ; elles tiennent aux initiatives, à la mobilisation et à l’implication d’acteurs locaux en faveur de leur territoire (2). Cela peut évidemment dépendre du ressenti des personnes. Soit 3,4 millions de Français. Les principaux phénomènes analysés … Le critère concernant les 2 000 habitants est tout aussi critiquable. Suite aux conclusions des Assises des ruralités, un plan d'actions été décidé lors du comité interministériel aux ruralités, du 13 mars 2015, à Laon. la ruralité est tout sauf la chasse !!! La concentration francilienne atténue cette image de la ruralité : en 2007, 36 départements ont plus de 40 % de leur population vivant dans des communes rurales , la Creuse en ayant 78 % ; à l’opposé, Paris et sa petite couronne n’ont que des communes qualifiées d’urbaines. De son côté, Eurostat, l’office européen de statistiques, a défini une nouvelle catégorisation de l’espace, appliquée à tous les pays de l’Union européenne (5). Sans modifier les principes de cette méthode, l’Insee l’a adoptée et adaptée à la France sous le nom de grille communale de densité (6). La ruralité « fait référence à l’ensemble des représentations collectives associées à la vie dans les espaces ruraux. France service au cœur de la ruralité. O une commune est considérée urbaine dès los u’elle compte plus de 2.000 habitants et d’un bâti continu. Aller à la navigation, La ruralité « fait référence à l’ensemble des représentations collectives associées à la vie dans les espaces ruraux. Une nouvelle estimation de la ruralité : 35 % des Français sur 90 % du territoire Des espaces ruraux attractifs Des succès de la sphère productivo-résidentielle dans la ruralité Un intitulé est toutefois indiqué : « commune isolée hors influence des pôles » ; il semble signifier l’existence d’une population et de territoires résiduels correspondant à la ruralité. en replay sur France Culture. Le milieu rural ainsi défini s’est, tout comme l’agicultue, considérablement transformé depuis un siècle. Retrouvez l'émission en réécoute gratuite et abonnez-vous au podcast ! (3) Voir par exemple Gérard-François Dumont et Laurent Chalard, « Pour une nouvelle analyse territoriale », dans Gabriel Wackermann (dir. Croyons que l’avenir de la France germera dans nos territoires. « Il y a 13 millions de ruraux en France, 1 million de chasseurs, et parmi eux une grande partie sont des urbains, qui ont une résidence secondaire et un permis de chasse, a critiqué le député européen écologiste Pascal Canfin sur France Inter (18/8/2020). • Crédits : Sylvain GRANDADAM - Getty Guy Vasseur, président des Chambres d'agriculture Face aux concepts d’unité urbaine et d’aire urbaine dont les critères ne permettent pas de définir avec pertinence la ruralité, il était logique de demander de « balayer les paradigmes dominants » (3). Aller au contenu. Ils reposent sur des critères quantitatifs pour définir l’urbain, dont le choix n’a jamais été explicité. "Grandir et partir" sera diffusé ce soir à 23h30 sur France 3 Bourgogne-Franche-Comté. Croyons à une ruralité ferment d’innovation. (4) Les zonages d’étude de l’Insee, Insee Méthodes, n°129, mars 2015, p. 9. ), L’écosociété, Paris, Ellipses, 2010 ; Gérard-François Dumont, « Pour analyser la ruralité, balayer les paradigmes dominants », Les cahiers de la fonction publique, n°356, juin 2015. Abonnés. 13 millions de ruraux en France pour 1 million de chasseurs essentiellement des citadins !!! Ces communes rurales regroupent 25,3 % de la population française. En effet, selon ces zonages, le poids démographique relatif de la population rurale a fortement diminué par rapport aux 42,7% de la population de la France au recensement de 1954 et 29,9 % au recensement de 1968. La ruralité n’est plus ce qu’elle était, mais les villages de France ont conservé des noms qui leur collent à la peau depuis des siècles. Robert, le mot « ruralité » est récent. (6) La France et ses territoires, Insee Références, 2015. Il en résulte une perception spatiale très extensive des villes, d’autant que le seuil de 40% est à la fois faible et cumulatif. 46 m… N’ont-ils pas plutôt l’impression de vivre sur des territoires de morphologie rurale et d’aller à la ville lorsqu’ils se rendent dans une commune disposant d’une diversité significative de services publics ou de commerces, comme les capitales départementales ? Est-ce leurs sentiments réels ? Maché. Néanmoins, parcourir 210 mètres, c’est, en marche normale, à peine plus de 3 minutes. L'hyper-ruralité, le terme désigne ces territoires à l’écart de toute grande agglomération, qui représenteraient 26 % de l’Hexagone et 5,4 % de la population. Agriculture & Ruralité Tour d'horizon, en images, de la stratégie de l'Île-de-France en matière de ruralité et d'agriculture. L’aménagement du territoire de la France, tel que l’État l’a pratiqué ces dernières décennies, est donc totalement à repenser. Par exemple, un seuil comparable au Canada est de 50% sans effet cumulatif pour ce qui est appelé une région de recensement (RMR). D'autres critères peuvent être pris en compte statistiquement pour définir l'espace rural, comme la part de l'emploi alloué aux activités primaires ou le manque d'accès à certains équipements. Quant au zonage en aires urbaines, il se fonde sur le nombre d’emplois au sein des unités urbaines et sur le rayonnement spatial supposé de ces unités auprès des communes environnantes désignées comme appartenant en conséquence à « une couronne périurbaine ». Agriculture & Ruralité Avec près de 80% de sa surface recouverte d’espaces agricoles, forestiers et naturels, l’Île-de-France est un grand territoire rural. Pour la dernière période intercensitaire disponible (2010-2015), le taux annuel moyen d’accroissement démographique de la ruralité est de 5,4 pour mille habitants. Devenue une notion globalisante pour désigner un mode d’habiter (Mathieu, 1996) qui permet d’atténuer une opposition franche entre la ville et la campagne devenue obsolète. 7. La poste et France Service. Il importe de considérer les résultats de cette première définition, appelée le zonage en unités urbaines, avant d’examiner un autre zonage de l’Insee, celui en aires urbaines. La ruralité en fête dans les Hauts-de-France. Croyons à une agriculture ancrée dans la modernité, Croyons à une agriculture compétitive. Les mutations contemporaines sont appréhendées selon une approche géohistorique, les campagnes ayant connu d’importantes mutations, aux effets inégaux dans l’espace et dans le temps. Compte tenu de cette nouvelle terminologie, l’Insee n’a pas hésité à écrire que « 95% de la population vit sous l’influence des villes ». En effet, « par exemple, une commune très étendue, peu dense, dont une petite partie est incluse dans la zone agglomérée (suffisamment pour atteindre 50% de la population de la commune en zone agglomérée, même si un filet de maisons seulement rattache cette commune à l’unité urbaine) est considérée comme urbaine, même si les trois quarts de la commune sont boisés et celle-ci faiblement peuplée ». Le zonage en unités urbaines de l’Insee, décidé à la suite du recensement de 1954, conclut à une ruralité française qui représenterait 22,4 % de la population, soit 14,5 millions d’habitants dispersés sur 28 582 communes rurales au recensement de 2014 (1). », Population & Avenir, n°741, janvier-février 2019. », Ressources de géographie pour les enseignants, Ressources pour les concours (Capes, agrégations, ENS...), Géographie en langues étrangères (DNL allemand, anglais, italien, espagnol), Les espaces ruraux et périurbains en France : populations, activités, mobilités, Aménagement rural et mutations des territoires ruraux en France, Les relations nature-sociétés face au changement global, Le développement durable, approches géographiques, La frontière, discontinuités et dynamiques, Le vin entre sociétés, marchés et territoires, Les espaces littoraux : gestion, protection, aménagement, Les nouvelles dynamiques du tourisme dans le monde, Fait religieux et construction de l'espace, Géographie de la santé : espaces et sociétés, Remue-méninges, conférences de 2001 à 2003, Territoires européens : régions, États, Union, La Chine, la modernisation encadrée d'un territoire global, Le Japon : les fragilités d'une puissance, États-Unis : espaces de la puissance, espaces en crises, Afrique subsaharienne : territoires et conflits, La Chine entre espaces domestiques et espace mondial, La Russie : des territoires en recomposition, La Méditerranée, une géographie paradoxale, Lyon, espaces et échelles d’une métropole européenne, Les mondes arctiques, espaces, milieux, sociétés. Croyons à une ruralité qui accompagne et favorise les talents. La poste et France Service; Social, Lot-et-Garonne, Puymirol. Il en résulte que de nombreuses petites communes peu peuplées, comptant par exemple seulement quelques centaines d’habitants, sont considérées comme urbaines. L’ouvrage s’interroge sur leur devenir en France depuis un demi-siècle. Précisément, seules les communes qui ne s’inscrivent pas « dans la continuité du bâti de l’urbain » peuvent avoir le qualificatif de commune rurale.